Kortykosteroidy jako doping

Cinq études ont fourni des données sur les séquelles à long terme de la paralysie de Bell après le traitement. Deux des études (75 participants) examinaient les effets persistants sur l'aspect du visage après six mois ou plus. L'effet était presque le même pour les corticostéroïdes et le placebo, avec un léger bénéfice pour les participants ayant reçu des corticostéroïdes, bien que ces preuves soient de faible qualité. Les données issues de trois études (485 participants) ont montré clairement que les personnes ayant reçu des corticostéroïdes développaient moins de mouvements syncinétiques (mouvements non souhaités du visage) et de syndromes des « larmes de crocodile » (larmoiement en mangeant ou en mâchant), par rapport aux personnes ayant reçu un placebo uniquement. Ce résultat est basé sur des preuves de qualité moyenne.

Kortykosteroidy jako doping

kortykosteroidy jako doping

Media:

kortykosteroidy jako dopingkortykosteroidy jako dopingkortykosteroidy jako dopingkortykosteroidy jako dopingkortykosteroidy jako doping

http://buy-steroids.org